TÉLÉCHARGER 7H58 CE SAMEDI LA

Résumé[ modifier modifier le code ] Cadre dans une société immobilière à New York , Andy Hanson est englué dans des problèmes financiers, détournant l'argent de son employeur, pour payer notamment sa consommation en héroïne auprès d'un trafiquant de drogue. Face à un audit à venir, il décide de fuir vers le Brésil , car il estime qu'il n'existe pas de procédure d'extradition entre le Brésil et les États-Unis. Afin de réunir les fonds nécessaires dans sa fuite, il conçoit le braquage de la bijouterie de ses propres parents et sollicite l'aide de son frère cadet, Hank, qui a également besoin d'argent pour rembourser les trois mois de pensions alimentaires non versées à son ex-épouse, Martha, ainsi que pour payer les frais de scolarité de l'école privée de sa fille. De plus, il entretient également une liaison avec la femme d'Andy, Gina, insatisfaite de son mariage. Des deux frères, Hank est bien intentionné, mais est sans volonté et lâche, tandis qu'Andy est le parfait opposé, se révélant être un magouilleur impitoyable, ayant un ressentiment envers Hank, qui a reçu plus d'amour de leurs parents que lui pendant leur enfance. Andy ne pouvant faire le hold-up car ayant été vu dans le quartier récemment, charge Hank de la sale besogne.

Nom:7h58 ce samedi la
Format:Fichier D’archive
Système d’exploitation:Windows, Mac, Android, iOS
Licence:Usage Personnel Seulement
Taille:31.4 MBytes



Ce qui devait être un casse pépère tourne à la tragédie familiale : une catastrophe en entraînant une autre. On ne pactise pas impunément avec le mal tapi au fond de soi. Si vous avez manqué le début Rio de Janeiro : Andy et sa femme Gina, mariés depuis des lustres, vivent une seconde lune de miel, loin de leur train-train new-yorkais.

Une mélancolie sourde accompagne pourtant leurs ébats. Au pays, dans la banlieue de la Grosse Pomme, un homme cagoulé pénètre dans une petite bijouterie et braque la patronne. Le casse vire au bain de sang. La propriétaire septuagénaire tire sur son voleur qui la blesse à son tour. Sur le parking, le complice prend la fuite, bouleversé par la tournure imprévue des événements.

Trois jours avant les faits, Andy et son jeune frère Hank accompagnent leurs filles au base-ball. Une fois de plus, le cadet est pris à la gorge. Il doit trois mois à son ex. Le voyant dans l'embarras, Andy lui propose un mauvais coup, de l'argent facile sans aucun danger. D'abord réticent, il finit par accepter la proposition et tombe des nues lorsqu'il comprend que le braquage vise la bijouterie de leurs parents!

La critique de Télé 7 77 A 83 ans, Sidney Lumet frappe encore fort en conjuguant habilement drame familial et thriller. A la bonne heure!

TÉLÉCHARGER PORCHERIE PASOLINI GRATUIT

7h58 ce samedi-là - La critique

Titre original : Before the devil knows you're dead Date de sortie : 26 septembre Intelligente construction A 7h58, un samedi matin, un homme encagoulé et armé d'un pistolet pénètre dans une bijouterie familiale de banlieue. Le braquage, débuté dans une certaine nervosité, tourne mal, l'homme est tué et la serveuse tombe dans le coma. Sur le parking, le complice, Hank, flippe et s'enfuit avec sa voiture. Plus tard, il appelle son grand frère, Andy

TÉLÉCHARGER CHEB REDA SENIORITA GRATUIT

7H58 CE SAMEDI LA

Suivre son activité abonnés Lire ses critiques 5,0 Publiée le 27 janvier Le dernier film en date de Sidney Lumet est une véritable réussite, que l'on peut allégrement rangé au rayon des meilleurs oeuvres de cette légende vivante du cinéma américain, au même titre que "Douze hommes en colère" et "Un après-midi de chien". La virtuosité du réalisateur se met ici au service d'un scénario élaboré, très intelligemment écrit et parfaitement servi par un montage minutieusement fragmenté qui donne beaucoup de Lire plus Suivre son activité abonnés Lire ses 1 critiques 4,0 Publiée le 11 décembre un bon thriller psychologique un cambriolage banal d'une bijouterie va faire voler toute une famille en éclat et faire remonter tous les non-dits les rancoeurs et faire tomber toute une famille dans l'irréparable. Et bien non!

Similaire